I Feel Good : L’effondrement heureux sur grand écran

I Feel Good : L’effondrement heureux sur grand écran

Quand on s’ouvre au monde de l’effondrement, on a l’impression de voir le monde différemment. Nous avons un nouveau regard sur tout. Et surtout, le film “i feel good”, à première vue, n’a rien à voir avec la collapsologie. A première vue seulement. Parce qu’en y regardant d’un peu plus près… Une forme de nouvelle poésie se présente à nous. Vous êtes prêts pour ce petit voyage dans le monde d’après ?

Le Pitch du film

Joué par Jean Dujardin et Yolande Moreau, frère et sœur dans le film, c’est un film relativement décalé, il se déguste comme une douce folie avec une histoire allégorique et caricaturale sur la façon dont le monde capitaliste nous vend le succès. les réalisateurs du film, étant les même que le journal de Groland… Tout s’explique ! Jacques, joué par Jean Dujardin, est un homme un peu fou, obnubilé par la réussite, à en perdre le sens de la vie. Il y croit, et se croit PDG tout en vivant à la marge de la société, sans le sou, avant de rejoindre sa sœur dans la communauté des frères d’Emmaüs, là où l’histoire prend place.

Bande annonce du film “I Feel Good”

La communauté des frères d’Emmaüs de Lescar-Pau

J’ai un attachement particulier à ce lieu. Lorsque j’habitais encore au Pays Basque, j’ai souvent eu l’occasion d’y passer, et je l’ai reconnu dès les premières secondes de la bande annonce. C’est un peu la nostalgie qui m’a fait louer ce film (3615 c’est ta vie…). Il se passe donc majoritairement dans cette communauté autogérée, quasiment autonome d’un peu plus de 130 compagnons qui travaillent, et vivent sur place. Pour le visiteur, c’est un espace de visite et de commerce assez immense, où on peut trouver à peu près tout ce que l’imaginaire peut concevoir. Mais au-delà des espaces de vente, il y a les ateliers de réception, le triage, la réparation, les remises en valeurs… Puis il y a la cantine, la buvette, les maisons d’une loufoquerie inspirée, ainsi qu’une ferme qui nourrit tout le monde.

La communauté de Lescar-Pau et son village est la plus grande de France.

Et donc, c’est quoi le lien avec l’effondrement ?

Haaaa…. Ben j’y viens, poussez pas ! Le lien vous dites ? J’en vois deux. Le premier est lié à notre système. C’est une association à but non lucratif qui fait de l’économie solidaire, et en plus, d’une certaine façon, circulaire. Le but n’est pas de faire du profit mais de faire vivre des hommes et des femmes avec le moins de moyens possibles, en étant déconnecté de la finance, du productivisme, du capital… Bref, du système. La mesure du succès chez les compagnons d’Emmaüs se retrouve sur leur visage: leur sourire.

Le second lien avec l’effondrement, se sont toutes ces personnes qui ont rejoint les rangs de la communauté. Quelles que soient leur histoire, souvent leur passé est douloureux. Ce sont des gens qui étaient sur le bord du chemin de la société, quasiment laissés pour compte. Sans vouloir faire du sentimentalisme à deux ronds, coller des étiquettes ou faire dans la caricature, les compagnons d’Emmaüs sont tous des accidentés du système. Pour eux, l’effondrement a déjà eu lieu. C’est de cette façon là que vous devriez voir le film.

Car notre plus grande crainte liée à l’effondrement de notre système, c’est de perdre le cordon ombilical qui nous alimente en nourriture, soin, travail, argent, confort, etc. N’ais-je pas, au moins partiellement raison ?

Par leur attachement à leur communauté, à la simplicité, à cette vie en parallèle et quasi-indépendante et autonome, la communauté d’Emmaüs est déjà le prototype de ce que pourrait être une vie basée sur la solidarité et l’entraide, loin de la compétition et du profit.

La Logan-limousine, ou, comme dirait un célèbre humoriste:”le luxe absolu dans le basique le plus total” est une délicieuse invention de cette ambiance humoristique décalée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.